Site Loader
filtre à particules

Le filtre à particules est une nouvelle invention qui a été créée par le groupe PSA ou Peugeot Citroën et qui a séduit bon nombre de constructeurs. Cette nouvelle technologie a pour rôle de baisser le rejet de particules émises par les moteurs diesel en les filtrant pour enfin les brûler entièrement dans le système de régénération. Ainsi pour mieux appréhender cette nouvelle technologie, il est préférable de connaitre son mode de fonctionnement.

Le fonctionnement du filtre à particules

Bien que le filtre à particules semble être une technologie simple et facile à installer, il n’en va pas de même pour son fonctionnement. Il a pour principale fonction de nettoyer automatiquement le moteur pour que ce dernier ne colmate pas. Une telle opération de nettoyage automatique est déclenchée par le calculateur moteur injection. Il s’agit d’un organe électronique qui brûle des particules lorsqu’il est placé au niveau du filtre et que ce dernier fasse pression. Grosso modo, cette nouvelle technologie fonctionne en deux phases à savoir la filtration des particules émises par le moteur et la régénération de ces éléments filtrés. La régénération est une opération qui intervient tous les 700 à 1000 km. Cependant cette étape dépend du type de moteur du véhicule. En ce sens, il existe trois types de régénérations. Il y a d’abord celle qui est passive et qui consiste à faire monter la température de l’échappement de façon à filtrer les particules. Ensuite il y a la régénération active qui ne peut filtrer ces éléments qu’avec l’aide d’un gazole et d’un additif catalyseur. Enfin il y a la régénération forcée qui allume le tableau de bord. Ce dernier alerte le conducteur de l’existence d’un problème et que le filtre à particules devra être nettoyé.

L’entretien du filtre à particules

Un filtre à particules crasseux peut entrainer le dysfonctionnement du moteur, ainsi, il est préférable de le changer tous les 80.000 à 120.000 km. Le prix de ce dernier est assez onéreux et peut varier entre 600 pour les standards à 2000 € pour la pose d’un filtre à particules neuf. Ce dispositif est obligatoire, car il permet à chaque conducteur de nettoyer automatiquement son moteur. Si par contre le conducteur ne désire pas s’en procurer un dispositif alors il est formellement interdit de nettoyer le filtre par ses propres moyens. Une telle opération nécessite un minimum de savoir-faire donc il doit se rendre chez un mécanicien. De cette manière, le dispositif reprendra son état pur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *